Serre de style Earthship

Le premier édifice construit à Valhalla fut inspiré par quelque chose dont plusieurs d’entre nous avions entendu parler: une structure faite de matières recyclées: des pneus, des bouteilles, des boîtes de conserve, etc.

Avant que cette structure ne prenne forme, nous avons dû passer par toutes sortes d’étapes. Ce fut toute une aventure!

Nous avons commencé par ramasser des fonds via Kickstarter et, croyez-moi, ce fut tout un succès! Nous avons atteint notre but en 10 jours, amassant la somme de 28,000 $ pour une campagne de financement dont la durée prévue était de 3 mois. Il n’est pas nécessaire de vous dire à quel point nous étions tous emballés de ce succès, surtout que le mouvement Valhalla n’avait vu le jour que 6 mois auparavant. Nous étions tous très excités que notre projet voit le jour. La municipalité, elle, avait d’autres plans...

Nous avons décidé de mettre ce genre de construction en test en produisant les premiers plans et les faisant approuver par les architectes, ingénieurs civil ainsi que par la municipalité.

Nous avons monté une vidéo de 10 minutes pour vous donner un petit aperçu de ce travail. Ce que la vidéo ne montre pas, c’est que nous avons commencé la construction en septembre 2013 seulement à cause de certains délais: la ville nous a demandé de trouver des ingénieurs en structures et des architectes qui pourraient prouver que l’utilisation de matériaux comme les pneus prévus dans cette construction n’endommagerait pas ni ne contaminerait la nappe d’eau souterraine de notre secteur.

Nous avons eu la chance de pouvoir nous tourner vers un excellent ingénieur, M. Thibault Lefort, et vers les architectes de chez L’ŒUF qui nous ont donné un bon coup de main après plusieurs mois de recherches. Ils nous ont permis de trouver un document en .pdf qui avait pour titre: Fiche-pneus recyclés Québec (un organisme gouvernemental qui recycle les pneus en allant les ramasser directement chez les garagistes) et qui avait aussi fait une étude pour vérifier que l'entreposage de vieux pneus ne polluerait pas la nappe d’eau souterraine au fil du temps.

Nous avons finalement répondu à toutes tous les demandes de la ville qui pensait sûrement qu’on n’y arriverait pas! À partir de là, nous avions enfin le feu vert.

Depuis, nous avons travaillé, lentement mais sûrement, à améliorer l’intérieur de cette serre par l'ajout des murets pour les plantations, d'un évier, d'un système de récupération d’eau de pluie et, bien sûr, nous avons testé les limites afin de pouvoir faire pousser des plants en hiver sans chauffage d’appoint. En 2017, un de nos membres, qui est maçon, a installé un chauffage d'appoint nous permettant de chauffer la serre afin de protéger nos semis de plus en plus nombreux.

Vous voulez nous supporter ou tout simplement construire la vôtre?

Nos plans et une démarche à suivre sur DVD et en Documents électronique sont disponibles ici.

Vous pouvez aussi choisir de nous supporter directement.